Mercredi 12 février

Conférence de Presse du Président du Comité exécutif du Groupe Polylogis

Jeudi 6 février avait lieu la conférence de presse annuelle de Daniel Biard, Président du Comité exécutif du Groupe, durant laquelle il a présenté les nouveaux enjeux et la projection du Groupe Polylogis aux journalistes avant de répondre à leurs questions.

Daniel Biard, aux côtés de Karine Julien, DGA de LogiRep et Coordinatrice du projet Vision 2022, et de Sophie Paulin Roy, chef du service Communication,  a commencé par un tour d'horizon des deux dernières années au travers d'une sélection de faits marquants en matière de production et de réhabilitation de logements, de la structuration du Groupe et de quelques-unes des fiertés Polylogis dans le cadre du "Vivre ensemble".

Un bilan de l'activité riche sur 2018 et 2019 !

"Les chiffres enregistrés sur la période 2018-2019 montrent que nous avons réussi à maintenir nos capacités d'investissement et que nous avons la volonté de tenir les engagements pris avec l'Etat dans le cadre de la clause de revoyure.
Soutenus par la confiance renouvelée de nos partenaires, une logique de croissance externe menée à bien et le développement de nouvelles activités, ces bons résultats nous permettent de regarder sereinement vers l'avenir et de lancer de nouveaux projets. Le mérite en reviens à l'engagement de nos collaborateurs et à la mise en œuvre réussie de notre projet d'entreprise Vision 2022",
a précisé Daniel Biard.

Et pour 2020 !

Polylogis en ordre de marche avec des objectifs ambitieux !

  • Préparer l'après municipales : "nous profitons de 2020 pour rénover notre manière de travailler avec les élus pour aller vers la construction d'un véritable partenariat...", précise Daniel Biard.
  • Adapter et diversifier l'offre : "...la diversité des familles ou le nombre d'étudiants nous amènent à repenser la configuration de nos logements : là où il avait hier besoin de 3 pièces à proximité des zones industrielles, il y a aujourd'hui d'importants besoins de studios, 2 pièces ou petits 3 pièces au sein des grandes métropoles urbaines...", explique Daniel Biard.
  • Renforcer notre positionnement d'acteur global de l'habitat : "Aujourd'hui il faut rénover les quartiers qui ont une image dégradée, favoriser l'accession à la propriété et mixer davantage les populations au sein de quartiers urbains bénéficiant de la même qualité architecturale et environnementale", souligne Daniel Biard.